Les programmes

Les programmes proposés ne constituent qu’une orientation thérapeutique en début de séjour et sont régulièrement adaptés en fonction de la progression du projet individuel de chaque patient, grâce à des séances : de synthèses, des réunions entre différents professionnels intervenants dans ce projet.

Depuis 2004, l’Institut ARAMAV accueille en hospitalisation de jour des patients déficients visuels cérébrolésés et polytraumatisés.
Des programmes spéciaux sont également proposés aux patients atteints du syndrome de Usher.

Programme 1

Privilégie le travail de stimulation du potentiel visuel (en unité d’orthoptie) et le travail de développement des stratégies compensatoires (unité d’ergothérapie et de psychomotricité). Ce programme s’adresse aux patients ayant un potentiel visuel. Pathologie de type DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age).

Durée des séjours : De 6 à 8 semaines en hospitalisation complète ou de 30 jours en hospitalisation de jour.

Programme 2

Favorise la stimulation à parts égales du potentiel visuel (unité d’orthoptie) et des sens et stratégies compensatoires (unité d’ergothérapie et de psychomotricité).
Ce programme s’adresse aux patients ayant une déficience visuelle plus sévère dont on sait que le potentiel visuel ne permettra pas à lui seul l’autonomie.
Pathologies de type : rétinite pigmentaire avec potentiel visuel, rétinopathie diabétique, DMLA avancée, traumatologie…

Durée du séjour : De 2 à 3 mois en hospitalisation complète.

Programme 3

Stimulation du potentiel visuel (unité d’orthoptie) et développement des sens compensatoires (unité d’ergothérapie et de psychomotricité) + apprentissage du Braille.
Pathologie de type : Rétinite pigmentaire avec champ visuel tubulaire.

Durée du séjour : De 3 à 4 mois en hospitalisation complète.

Programme 4

Développement exclusif des sens et stratégies compensatoires (unité d’ergothérapie, de psychomotricité) et apprentissage du Braille.
Ce programme s’adresse aux patients atteints de cécité totale.

Durée du séjour : De 4 à 6 mois en hospitalisation